Grado de dificultad: 3 (Por el idioma).

Columnista: Roberto

« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé » dice un proverbio francés.

La frecuencia de los artículos de TMN bajó aún más, últimamente. La razón es un evento organizacionalmente molesto que nos ha desenfocados.

¡No nos dejemos desanimar! A continuación, un artículo en forma de editorial internacional para saludar una feria que acoge el comienzo de una era.

Salon de l’Automobile 2022

Ouverture d’un salon symbolique de l’Europe

Le 17 octobre 2022, s’est ouvert le Salon Mondial de l’Automobile de Paris. Il s’agit d’un évènement biannuel traditionnel, hébergé, comme d’habitude, au Parc des expositions de la Porte de Versailles.

Voilà pour la partie officielle.

Ce n’est pas le seul salon automobile européen, zone devenue (enfin) référence civilisationnelle de stabilité et de modernité. Il est, pourtant, aussi célèbre que le festival de Cannes (plus, en fait, parce que populaire).

Un thème central facile à deviner

Cependant, cette année revêt une importance particulière. Son thème central est facile à deviner : écrire l’acte de décès de l’ère pétrolière.

Il suffit de réviser sa liste des exposants pour noter l’omniprésence de la mobilité électrique. Mais c’est, bien sûr, une évidence que personne ne dira à voix haute.

Car les Pays producteurs de pétrole sont toujours là. Ils viennent, du reste, de booster le prix du baril de cru, et on se souvient de leur pouvoir.

Petit rappel : les principaux exportateurs de pétroles sont, à cette date :

  • Arabie Saoudite,
  • Russie (il est bon de s’en souvenir !),
  • États-Unis (évidemment),
  • Canada (surprise !),
  • Iraq (…),
  • Emirats Arabes Unis.

Note : l’ordre des trois premiers varie en fonction du moment et des prix pratiqués.

Longue vie au nouveau paradigme

Le sens de l’à-propos des pétroliers ?

Il n’empêche, quelle idée géniale et pleine d’à-propos ! Ils le font depuis un demi-siècle et cela a toujours marché.

Pensez-donc : ils se contentent de monter les prix et ce sont leurs clients qui se chargent de nous mentir à nous … Même s’ils feignent l’outrage :

Biden vows consequences for Saudi Arabia after OPEC+ decision

Il y a une raison simple :

  • Les uns veulent réaliser leur dernière moisson avant un rapide déclin.

Note : le cynisme de la dernière augmentation semble indiquer que ce déclin est proche et sera brutal.

  • Les autres sont en mode « C’est pas nous !» et aussi en mode panique. L’effet accélérateur de cette récente décision bénéficie surtout à un secteur, celui de la mobilité électrique.

Le nouveau paradigme électrique

Or l’infrastructure de recharge des véhicules électriques est très en retard.

AKA il va y avoir congestion à l’entrée des vendeurs de véhicules électriques (c’est-à-dire encore plus que jusqu’à présent). Il va aussi y avoir un grand déficit de stations de recharge.

Et, de plus, l’évolution de la production d’électricité vers les énergies renouvelables est encore embryonnaire … Et donc vulnérable aux menaces guerrières (regarder vers l’est).

L’hiver qui s’approche devrait pourtant être clément (l’écho répond « réchauffement climatique »).

Longue vie au nouveau paradigme !

L’électrique Salon de l’Auto de Paris

Parte 2
Header Kirabytes1