Grado de dificultad: 3 (Por el idioma)

Columnista: Roberto

Le présent article est en français, en hommage à Benoît SOKAL. L’auteur historique de la saga de Syberia nous a quitté en mai 2021.

Quai des Bulles 2010 - Benoit Sokal - Origen-desconocido (Wikipedia)

Une sortie très attendue

Syberia IV est sorti !

En matière de jeux vidéo, le 18 mars était un jour que j’attendais depuis plusieurs années. Et que j’attendais activement depuis presque un an et demi :

“Syberia” tendrá un cuarto episodio

Bien que Gamer assidu et collectionneur de jeux, il est rare que j’en achète un qui soit encore en développement.

Cela m’est arrivé seulement trois fois en l’espace de vingt ans. Les cas antérieurs furent Dirt Rally et Hellblade : Senua’s Sacrifice. Syberia : Le Monde d’Avant était donc le troisième, dès novembre 2020.

Préacheter est une décision risquée, car dans le monde postmoderne la notion de confiance a quasiment disparu.

Les jeux (pas seulement les jeux) peuvent être ratés, exemple : Cyberpunk 2077.

En prévente depuis 2020

D’autre part, leur temps de développement peut s’allonger considérablement, exemples :

Cela fait de la décision de préachat un luxe et un acte militant réservé aux fans de jeux vidéo.

Pour cette raison, il y avait une certaine appréhension entre les aficionados (qui sont nombreux).

Premiers pas dans Syberia IV

Une attente (un petit peu) angoissante

Il se trouve que j’étais encore éveillé à 0H15, dans la nuit du 17 au 18 mars.

Note : C’était juste par insomnie. Je n’en suis pas au point de faire la queue toute la nuit, comme certains acheteurs d’IPhone.

Par curiosité, j’en ai profité pour vérifier, par hasard, si le titre était déjà disponible … Et, effectivement, STEAM m’a autorisé a le downloader (un peu plus de 10 Gigabytes, tout de même !)

Il n’était cependant pas possible d’y jouer, car la validation était prévue pour plus tard dans la journée :

Pre-download de Syberia IV - Capture d'écran dans STEAM

Je serai franc, c’était très bien ainsi ! J’aurais été capable d’y jouer dans l’instant…

Effectivement, vers midi et demi (heure locale #Colombia), mon angoisse fut soulagée.

Il y aura, évidemment d’autres articles sur Syberia : Le Monde d’Avant, quand j’y aurai joué.

Premières infos (à chaud) sur le jeu

Quelques premiers indices, sans spoilers :

  • J’ai été rassuré se voir que la langue était personnalisable, après une campagne commerciale ostensiblement en anglais. Il est prévu plusieurs langues, dont le français ! Cependant, il semble que l’espagnol soit seulement disponible en sous-titres (#Surprenant).
Langues de Syberia IV - Captura de pantalla en el juego - Origen Microid
  • Du point de vue graphique, le jeu est gourmand. En l’absence d’une GPU très conséquente, j’ai dû descendre la résolution d’image à 1366×768 points (considérablement inférieure à 3840X2160 UHD).
Resolution d'image pour jouer Syberia IV - Captura de pantalla en el juego - Origen Microid
  • Le début du jeu est, en fait, le « Prologue » qui avait été publié en octobre 2020. Ceux qui l’auraient encore installé peuvent donc l’effacer.

Triste ironie, le thème de l’histoire racontée est terriblement d’actualité (prisons russes, fascisme, guerre …)

De cela, nous parlerons lorsque j’aurai suffisamment avancé dans le jeu.

En attendant, TMN a relié en chaine ses quatre articles sur le sujet, pour établir une ligne de temps. Le présent est la 4ème partie.

À bientôt !

Parte 3

Syberia IV : Le retour de Kate Walker

Parte 5
Header Kirabytes1